Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit

Cet implant pourrait mettre fin à l’obésité

Perdre du poids n’est jamais facile et les régimes fonctionnent un temps, avant que les mauvaises habitudes reviennent rapidement. Des chercheurs semblent avoir mis aux point un implant coupant la sensation de faim qui pourrait laisser derrière vous ces mauvais souvenirs.

Aider votre corps contre l’obésité

La santé connectée fait désormais partie des marchés les plus « tendances » pour beaucoup d’entreprises. En cause, le vieillissement de la population ou encore des problèmes de santé majeurs. Parmi ceux-ci, on trouve notamment l’obésité qui fait partie des défis du XXIème siècle. Depuis 2016, le nombre de cas de personnes a presque triplé dans le monde, pour atteindre 1,9 milliard. Dans le lot, 650 millions souffrent d’obésité. Bref, il s’agit d’un problème de taille (pour ne pas dire de poids).

C’est là qu’intervient l’invention de deux chercheurs de l’université de Wisconsin-Madison aux États-Unis. Leur appareil permet d’observer les processus internes à votre corps et encourage les personnes victimes d’obésité à perdre du poids en leur coupant le sentiment de faim.

Nous avons développé un dispositif implantable pour stimuler le nerf vague dans le but de réduire la consommation de nourriture

explique le professeur Xudong Wang, spécialiste en systèmes nano-électriques.

Une phase de tests dans un premier temps

D’autres systèmes ont déjà vu le jour afin de lutter contre l’obésité, mais jusque-là, il fallait que l’appareil soit couplé à un smartphone et surtout équipé d’une batterie externe pour s’alimenter. En revanche, celui-ci n’en a pas besoin. Il produit simplement des impulsions électriques en réponse aux mouvements de l’estomac et cela transmet un signal artificiel qui incite le porteur à ne plus manger. Le tout sans avoir besoin d’appareillage externe.

Pour l’instant, il n’a pas encore été testé sur des êtres humains, seulement des rats. Ceux qui le portaient pesaient 38% de moins que les autres. La prochaine étape des tests ? Les cochons car ces derniers ont un poids plus proche des humains. Ensuite, il faudra sans doute faire des tests sur les humains afin d’obtenir une autorisation de mise sur le marché…

source: https://www.presse-citron.net/cet-implant-pourrait-mettre-fin-lobesite/

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.