Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit
blog59

Décès par Cancer en 2015 : Le Cancer du poumon va dépasser le Cancer du sein

Cette année, en France comme dans toute l’Europe, les décès par cancer du poumon vont devancer ceux liés au cancer du sein. En cause, le tabagisme féminin débuté après-guerre qui s’est ensuite renforcé à partir des années 70… Une tendance pas très gaie, mais que l’on peut encore freiner. L’incidence du cancer du poumon prévue chez les Européennes devrait augmenter de 9% entre 2009 et 2015, atteignant un niveau de 14,24 pour 100 000 personnes. Tabagisme, vieillissement des populations, hygiène de vie, dépistage ? Quelles sont les causes ?




En 2015, le cancer du poumon sera plus meurtrier que le cancer du sein

La hausse des décès par cancer du poumon est un résultat du tabagisme féminin qui ne cesse d’augmenter depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Les statistiques annoncent qu’en 2015, le cancer du poumon sera plus meurtrier que le cancer du sein.

Dans l’Union européenne, le nombre de cancers ne cesse d’augmenter en raison du vieillissement des populations. En revanche, grâce au dépistage et à l’amélioration des traitements, le nombre de décès, lui, va poursuivre sa décroissance, avec toutefois deux exceptions : les cancers du poumon et du pancréas.
Selon les prévisions scientifiques publiées dans les Annals of Oncology établies pour 28 pays de l’Union européenne, pour la première fois en 2015, les décès par cancer du poumon vont dépasser ceux du cancer du sein. En effet, depuis 2009, le taux de mortalité du cancer du poumon tend à augmenter de 9% tandis que celui du cancer du sein diminue de 10,2%. Résultat, cette année, 14,24 femmes sur 100 000 devraient mourir des suites d’un cancer du poumon, contre 14,22 des suites d’un cancer du sein.

Hausse des décès par cancer du poumon : résultat du tabagisme féminin

On ne cesse de nous prévenir, de nous avertir que FUMER TUE ! Paquets de cigarette, affiches dans les rues, pancartes dans les espaces publics, télévision, métro, bus,… Partout où nous nous trouvons, une phrase vient nous interpeler : le tabagisme est meurtrier !
Malgré cela, ces prévisions, qui étaient déjà une réalité pour les femmes britanniques et polonaises (21 et 17 cas de décès pour 100.000), vont s’étendre à toute l’Europe. Cette triste évolution résulte de la progression du tabagisme féminin, dès l’après-guerre en Grande-Bretagne et en Pologne, plus tardivement ailleurs, à partir des années 70 en France notamment.
Ces données soulignent indirectement les grandes avancées réalisées en matière de recherche et de traitement du cancer du sein. Les actions de prévention doivent se poursuivre en ce qui concerne le cancer du poumon. Parallèlement, l’accent doit être mis sur le dépistage précoce des tumeurs pulmonaires et la mise en place de traitements de plus en plus performants.

Quid du cancer du pancréas

L’autre cancer pour lequel les décès ne diminuent pas est le cancer du pancréas, tant chez les hommes que chez les femmes. Là encore le tabac est incriminé, mais le diabète et la consommation d’alcool jouent aussi un rôle important. A noter que certains facteurs de risque comme le tabac, sont plus aigus chez les personnes âgées. Le lien néfaste entre tabac et diabète est bien connu mais, pour les seniors, il est souvent plus difficile d’arrêter de fumer. C’est pourtant la meilleure mesure à prendre pour éviter les complications. Reste aussi à déterminer les autres facteurs de risque qui expliqueraient les 60% de cas restants…

Sources : Malvezzi M. et coll

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.