Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit

La diversification alimentaire de bébé : conseils

Vous pensez que votre petit est prêt à consommer de nouveaux aliments ?
Pour en être sûr et pour ne pas faire de faux pas dans la diversification alimentaire de bébé, prenez le temps de lire ces quelques conseils.

Commencer la diversification alimentaire de bébé

Quand on a un bébé, on a rapidement envie de lui faire goûter à de nouvelles saveurs et à de nouvelles textures. Cependant, il faut savoir que les aliments autres que le lait ne doivent pas être introduits de manière trop précoce dans l’alimentation de votre enfant. En effet, pendant plusieurs mois, le lait maternel (que vous l’ayez acheté ou que vous ayez choisi d’allaiter votre petit au sein) est suffisant pour une bonne nutrition. Et remplacer du lait par d’autres aliments pourrait même entraîner des carences pour l’enfant ou des allergies. Avant 6 mois, on évite donc de perturber l’équilibre alimentaire de bébé. Passée cette période, l’entrée de nouveaux aliments peut être envisagée. De même, attendre trop longtemps avant de faire goûter de nouvelles saveur à votre petit n’est pas recommandé car il pourrait devenir… difficile disons. Quoi qu’il en soit, la diversification alimentaire de bébé ne doit pas se faire n’importe comment.

Quelques conseils pour diversifier les aliments de votre enfant

La diversification alimentaire de bébé nécessite de prendre quelques précautions. Et le mot d’ordre est la douceur. Votre petit a aimé une compote que vous lui avez faite ? Eh bien ce n’est pas une raison pour lui faire manger des légumes le lendemain, de la viande le surlendemain et du poisson le jour suivant. Il ne faut intégrer qu’un aliment à la fois et ce de manière progressive : la valeur d’une cuillère le premier jour, de deux cuillères le deuxième, etc. Ne donnez pas une ration complète dès le départ. En plus de la diversité et de la quantité des nouveaux aliments, il vaut mieux ne procéder qu’à un seul changement à la fois. Pour faire goûter une nouvelle saveur à votre bébé par exemple, il n’est pas conseillé de le faire directement à la cuillère. Le mieux est d’ajouter cet aliment au biberon pour par la suite envisager une consommation à la cuillère. Un nouvel aliment et un nouveau mode de consommation à la fois risquent de le perturber.

Une diversification en douceur, très bien. Mais quels aliments faut-il donner à son bébé en premier ? Sachez qu’en principe, les légumes sont les bienvenus, surtout sous forme de purée, voire de soupe. Au moins, niveau texture, votre petit ne sera pas trop perturbé. De la même manière, vous pouvez proposer à votre enfant des purées de fruits (cuits bien sûr car il vaut mieux attendre encore quelques mois supplémentaires avant l’intégration de fruits crus). Une fois ces aliments introduits dans l’alimentation, vous pourrez envisager d’ajouter à vos purées une ou deux cuillères de viande (jambon ou blanc de poulet par exemple) ou de poisson mixé. Enfin, il faut savoir que de nombreux parents sont pressés de faire manger leur petit comme des grands : soda à l’apéro, sucreries au goûter, chips pendant les soirées entre amis, etc. Cependant, sachez que plus vous intégrez les aliments gras et sucrés tard, mieux c’est, car niveau nutritionnel, on a vu mieux. Votre enfant aura suffisamment l’occasion de manger tout ça quand il sera plus grand. Et si vous n’avez pas le temps de préparer vous-même des petits plats maison pour le repas de bébé, sachez qu’il existe des petits pots industriels (et bio !) tout à fait équilibrés pour vous dépanner.

source: http://blog.infosbebes.fr/la-diversification-alimentaire-de-bebe-conseils.html

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.