Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit
La scarlatine-blog

La scarlatine est de retour dans nos écoles !

On pensait cette maladie révolue, et pourtant elle réapparait aujourd’hui dans les écoles françaises.Une maladie qui touche les enfants scolarisés de 5 à 10ans pendant l’hiver, très contagieuse dont on a souvent entendu parler dans le passé. Pourtant, on relève plusieurs cas cette semaine dans les écoles primaires.




Focus sur une maladie du passé. La scarlatine est une maladie bactérienne. Elle se transmet par voie aérienne (toux, éternuements, postillons), par contact direct (baiser ou accolade) ou indirect (en touchant des objets récemment souillés par des sécrétions). Cette affection se manifeste par une forte fièvre, une angine et une éruption cutanée. Parfois, d’autres signes apparaissent tel que maux de tête, nausées et douleurs abdominales. En soit, des symptômes qui font penser à une forte grippe.Différente, la scarlatine est une infection causée par une bactérie de la famille des streptocoques. Dans le corps, cemicrobe sécrète des substances toxiques pour l’organisme.Le début de la maladie est brutal. Puis en moins de 2 jours on note la survenue d’une éruption cutanée (exanthème) et d’une éruption au niveau de la gorge et de la bouche (énanthème). La fièvre reste élevée.

 

 

Les plus jeunes sont généralement immunisés. De ce fait, la scarlatine est exceptionnelle chez les enfants de moins de 2 ans car ils sont défendus par les anticorps de leur mère transmis pendant la grossesse, par le placenta.

Cette maladie touche donc principalement les enfants de 5 à 10 ans pendant l’hiver, provoquant de petites épidémies qui se répandent à l’école. Les enfants ont un contact initial avec le streptocoque de la scarlatine, en côtoyant une personne porteuse saine de la bactérie (mais qui ne développe pas de signes). Ils développent la maladie et produisent alors leurs propres anticorps. À l’âge de 10 ans, 80 % des personnes ont déjà produit des anticorps qui les préservent toute leur vie contre la maladie.

En conséquence, la scarlatine atteint peu d’adultes. Cependant elle peutapparaitre chez les personnes entrées en contact pour la première fois avec la bactérie. Les malades deviennent contagieux dès que la bactérie est installée, avant l’apparition des symptômes. Ce qui le développement d’épidémies malgré l’isolement des patients.

Contractée pendant la grossesse, il n’a pas été établi que la scarlatine met en péril la santé du bébé. Néanmoins, si vous êtes enceinte et en contact avec des personnes atteintes, nous vous conseillons vivement d’en informer votre médecin.

Cependant, la prise en charge médicale minime la période de contamination : de 10 à 21 jours sans traitement. Il est absolument indispensable de se faire traiter afin d’éviter la survenue de complications potentiellement graves. Le traitement est basé sur les antibiotiques (antibiothérapie antistreptococcique). La durée du traitement est de 10 jours et doit être parfaitement respectée. Enfin, le médecin surveillera particulièrement le cœur, les articulations et les urines 15 jours après l’infection, en raison du risque de complications graves.

S.Kaouel pour Mutuelle News

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

10 réponses à “La scarlatine est de retour dans nos écoles !

  1. Merci pour cet article! Lundi l’infirmiere de l’ecole de mon fils m’a aplé pour me dire qu’il avait de la fievre et une angine.. Hier je lit votre article et pour pas prendre de risque j’emene mon fils chez le medecin et lui demande direct si c’est pas la scarlatine. Jack pot! c’est ca! mon pauvre petit bb est au lit en esperant qu’il ira mieux pour noel

  2. je pense qu’l y a une épidémie parceque ma fille aussi à la scarlatine et je viens de parler a la mere de sa copine. Elle a aussi la scarlatine. Attention parceque l’ecole n’a pas prevenu les parents qu’il y a une epidemie. Si c’etait les poux on aurait toutes eu une lettre! mais la vraie maladie ils disent pas!

    1. Et bien au lieu de prendre du temps pour écrire votre message, affichez un mot sur le portail de l’école, cela sera plus utile, croyez-moi… Et puis les enseignants sont-ils seulement au courant que les enfants ont la scarlatine, si les parents ne leur disent pas le jour même ? C’est facile d’accabler les enseignants à chaque disfonctionement…

  3. 87ans depuis la découverte de la péniciline est on a encore la scarlatine dans nos écoles! elle est belle la France! quand on sait que ll’école n’a même pas prevenu les parents… c’est evident puor les poux on reçoit une lettre comme ci leur vie en dependait mais une maladie qui peut avoir des conséquences graves… où va t’on??

    1. Votre commentaire me laisse pantois ! Alors quoi, il faudrait une France sans maladie, c’est ça ?? Mais dans quel monde vivez-vous ? Moi-même (j’ai 40 ans ) j’ai eu la scarlatine étant jeune, et aussi la rougeole, la rubéole… Aujourd’hui que voit-on ? Des parents qui refusent les vaccins « par peur de »… et donc qui sont pleinement responsables du retour de ces maladies. Ce n’est donc pas à cause de « la France », mais à cause de ces Français qui jugent les vaccins inutiles.
      D’autre part, si une école n’a pas prévenu les parents, il y a le droit de se plaindre aux enseignants, non ? Dans les écoles de mes enfants, à chaque cas de maladie contagieuse un mot est distribué. Simple précaution de bon sens… alors où va-t-on, Annie, où va-t-on ? Et bien là où les Français nous emmènent, tout simplement. n’émettez pas de jugements à l’emporte pièce, franchement c’est anxiogène. Merci.

      1. Monsieur je suis tout à fait d’accord en ce qui concerne les parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants. Cependant je reste perplexe quant certains vaccins…
        Aussi, vous avez de la chance que l’ecole ai prevenu les parents car pour ma part, nous nous sommes contacté entre mamans car l’ecole ne s’est pas manifesté. L’an dernier il y a eu la gale et ils ont mi une semaine pour nous avertir…

  4. À noter qu’une scarlatine non traitée peut aussi engendrer sinusite, otite ou une propagation de l’infection aux ganglions lymphatiques du cou, appelée adénopathie.

  5. Parmi les conséquences les risques: le rhumatisme articulaire aigu qui peut aller jusqu’à toucher les muscles du cœur, ou une atteinte très dangereuse des reins avec la une glomérulonéphrite (dysfonctionnement qui entraîne une mauvaise filtration du sang et induit de nombreux symptômes liés à une insuffisance rénale)

  6. il n y à pas de vaccin contre la scarlatine donc les vilains parents qui refusent les vaccins n’y sont pour rien et au passage il y à plein de cas de gale dans les écoles et ce n est pas non plus leur faute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.