Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit
Aimez le Ski mais pas ses risques !

Le Ski et ses risques 

Ce qu’on apprécie le plus quand vient l’hiver, c’est l’idée d’un séjour en altitude… Hé oui le ski fait rêver plus d’un et ce de la colonie de vacances de notre enfance au senior en famille. En effet, le ski est un sport exaltant qui s’avère bénéfique pour l’organisme.
Cependant il faut prendre en considération le facteur risque dans cette activité où l’on comptabilise malheureusement nombre d’accidents graves et décès. Les plus graves se produisant en hors-piste.





On parle de 150 000 blessés en 2014 par conséquent on peut affirmer que le ski est un sport à risque. Les blessures les plus fréquentes sont les entorses du genou (1/3 des accidents) avec un risque grave de rupture du ligament croisé antérieur. Cette blessure sérieuse entraine une intervention chirurgicale, une immobilisation, un arrêt prolongé du travail et des sports et une rééducation longue. Alors premier conseil de Mutuelle News, c’est de faire régler vos fixations par un professionnel. Avant de vous attaquer aux pistes, il faut vous préparer physiquement : course à pied, vélo, natation pour vous muscler les cuisses et les ischio-jambiers. Pensez à rester équilibré aussi ça vous évitera de mauvaises surprises… sauf si vous faîtes du snowboard, où rares sont les cas d’entorse du genou puisque les pieds sont fixés sur la même planche.
En revanche, la souplesse des chaussures peut provoquer des entorses, voir des fractures de la cheville. Le deuxième conseil de Mutuelle News est de faire quelques mouvements d’échauffements musculaires avant de chausser vos skis.

Concernant les débutants, les fréquentes chutes donnent lieu à énormément de fractures du poignet. La plus courante est l’entorse métacarpo-phalangienne du pouce, lorsque ce dernier se bloque entre la poignée du bâton et la neige lors d’une chute. Les pathologies les plus fréquentes concernent le membre supérieur : épaule clavicule, poignet, plus rarement le coude. Pour les débutants, Mutuelle News vous conseil de penser à porter des gants renforcés, avec des protections spécifiques afin d’éviter les traumatismes du poignet.
Enfin et pas des moindres, les traumatismes crâniens ne sont pas à écarter avec un risque grave de mettre en jeu le pronostic vital. En effet, une chute sur la tête est vite arrivée au ski. Le port du casque reste notre meilleur conseil surtout pour les enfants et les débutants mais pas seulement ! Les pratiquants aguerris amateurs de vitesse, de risque et de hors-piste, pensez à vous protéger car même si vous avez une super mutuelle, il vaut mieux prévenir que guérir !
Enfin, Mutuelle News vous conseil à tous de porter des lunettes de soleil pour éviter l’ophtalmie des neiges, d’appliquer de la crème solaire et de prendre un bon petit déjeuner et vous hydrater tout au long de la journée.

Safia K. pour Mutuelle News

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

6 réponses à “Le Ski et ses risques 

  1. De bons conseils dans cet article. Il est en effet recommandé de se préparer physiquement avant de s’attaquer aux pistes. Pensez aussi à prendre de préférence une gourde Isotherme au dessus de 3500 M. buvez au minimum 2L d’eau!

  2. Préparation physique, échauffement, alimentation, assurance voilà ce qu’il faut pour aller au ski! une fois sur place, une bonne fondue ou une raclette aprés une bonne journée de ski c’est le meilleur remède 🙂

  3. Allez expliquer à mon ado qu’il doit mettre un casque! le casque est conseillé certe mais impossible à faire porter à son enfant dés qu’il entre dans l’adolescence!

  4. Plus de 150.000 skieurs se blessent en France. Pour profiter sereinement de votre séjour, assurez-vous avant votre départ d’être bien couvert.
    La saison des sports d’hiver débute et, avec elle, son inévitable lot d’accidents. Sans couverture idoine, la note atteint vite des sommets. Un secours sur piste, par exemple, coûte de 170 à 300 euros, comptez 700 euros hors piste et plus de 1500 euros pour une intervention en hélicoptère. Avant de partir, faites le point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.