Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit

Prenez soin de votre dos, bougez

Les lombalgies sont de plus en plus fréquentes. Il est pourtant possible, le plus souvent, de s’en débarrasser en adoptant de bons gestes.


Plus de la moitié des Français ont eu au moins un épisode de lombalgie dans l’année, selon les dernières données de l’Assurance maladie. C’est même le deuxième motif de recours au médecin traitant, qui donne lieu une fois sur cinq à un arrêt de travail. Le mal de dos n’est pas une spécificité hexagonale et, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 10 % de la population en souffre. Pourtant, la plupart des douleurs « simples » — en dehors de celles provoquées par des maladies — peuvent se soigner assez facilement, en particulier en faisant de l’exercice.

Privilégiez la marche

L’une des idées reçues sur le mal de dos est qu’il se soigne en restant immobile. « Cette approche est totalement dépassée. Il faut au contraire bouger, et notamment marcher régulièrement pour éviter les lombalgies », explique Aline Perraudin, directrice de la rédaction de « Santé Magazine », qui vient de publier « le Dos en compote : Et si on arrêtait d’avoir mal ? »*. « J’ai eu envie d’écrire ce livre en me plaçant du côté des patients, car j’ai moi-même longtemps souffert. J’ai reçu beaucoup de traitements inappropriés. J’ai consulté de nombreuses études scientifiques pour savoir ce qui marchait vraiment. » Conclusion : la marche régulière fait l’unanimité. « Elle permet d’éviter la sédentarité qui est une des causes principales de nos maux de dos. Nous passons beaucoup trop de temps assis devant nos écrans ou au volant de notre voiture. »

La natation pas toujours conseillée

Historiquement, c’était la réponse toute faite des médecins. Vous avez mal au dos ? Remusclez-vous le dos en nageant. Sauf que ce n’est pas toujours pertinent. « Nager nous détend, c’est vrai, car on est porté par l’eau. Mais les différentes études ne montrent pas de bénéfice de la nage dans la prévention de la lombalgie », ajoute Aline Perraudin. Sauf pour le dos crawlé, mais dans les piscines il n’est pas évident de le pratiquer sans risquer de rentrer dans son voisin ! Quant à la brasse, elle pose des problèmes à ceux qui sortent la tête de l’eau, en tirant sur leurs muscles du cou. « En résumé, pour tirer bénéfice de la natation… il faut avoir une très bonne technique, ce qui est loin d’être le cas de tout le monde », conclut-elle.

Pas des heures avachi sur le canapé

Pour ne pas avoir mal au dos, faut-il à tout prix « se tenir droit », comme on sermonne parfois les enfants ? « Beaucoup de personnes considèrent les douleurs dorsales comme des punitions corporelles, consécutives à de mauvaises postures. Mais cela ne tient pas debout », indique Aline Perraudin. Elle critique notamment les « écoles du dos », qui se sont développées sur ce créneau en France à partir des années 1980, en s’inspirant d’une méthode suédoise, qui enseigne des « méthodes sensorielles pour mieux prendre conscience de son dos et effectuer correctement les gestes de la vie quotidienne ».

Elles sont censées apprendre aux personnes lombalgiques une hygiène posturale. « Selon le groupe d’experts de la revue Cochrane, l’intérêt de ces programmes thérapeutiques sur la douleur et le handicap est incertain, que ce soit dans le cas des lombalgies aiguës ou chroniques », ajoute-t-elle. Au final… il n’existe pas de posture parfaite pour votre dos, mais gardez en tête qu’il vaut mieux éviter de passer des heures d’affilée avachi sur votre canapé.

source: http://www.leparisien.fr/societe/sante/prenez-soin-de-votre-dos-bougez-22-10-2018-7924884.php

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.