Rhume et grossesse

Un rhume est une infection des voies respiratoires et plus particulièrement du nez et de la gorge. Cette infection est occasionnée par une infection virale ou une allergie. Les symptômes les plus courants d’un rhume sont :une gorge irritée, des écoulements nasaux, des éternuements et de la fièvre.
La température chez une femme enceinte ne doit idéalement pas dépasser 38°C. Au-delà, la femme enceinte souffre de fièvre. Il faut toujours consulter pour de la fièvre durant la grossesse, en raison des risques possibles pour le fœtus. Le problème est bénin le plus souvent. Une fièvre dépassant les 40°C peut toutefois risquer de s’avérer mortelle pour la mère et l’enfant.





 

Rhume et grossesse : quels sont les risques ?

Le système immunitaire des femmes enceintes est plus fragile, notamment lorsque les températures commencent à baisser. Il est donc plus vulnérable aux infections. La température chez une femme enceinte ne doit idéalement pas dépasser 38°C. Au-delà, la femme enceinte souffre de fièvre. Il faut toujours consulter pour de la fièvre durant la grossesse, en raison des risques possibles pour le fœtus. Le problème est bénin le plus souvent. Une fièvre dépassant les 40°C peut toutefois risquer de s’avérer mortelle pour la mère et l’enfant.

Si vous attrapez un rhume durant votre grossesse, soyez rassurée : celui-ci est probablement bénin et ne doit pas vous inquiéter : un simple rhume guérit habituellement en quelques jours et ne laisse aucune séquelle. Cependant, si votre rhume ne disparaît pas rapidement ou s’il s’accompagne de fièvre ou d’une toux persistante, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Vous pourriez souffrir d’une infection et les conséquences peuvent être moins bénignes qu’on ne le pense.

Fièvre enceinte : soyez vigilante

Quand un microbe pénètre dans l’organisme, les globules blancs chargés de le neutraliser libèrent des substances appelées cytokines. Celles-ci vont lutter contre l’infection mais aussi stimuler des hormones, les prostaglandines. Or, ces dernières, impliquées dans le mécanisme qui provoque la maturation du col de l’utérus et l’accouchement, entraînent des contractions utérines. Il y a donc là un danger potentiel. Et ce, quel que soit le stade de la grossesse. Mieux vaut être vigilante !

Pourquoi la femme enceinte en particulier ?

Les risques de la température durant la grossesse sont, pour la femme, essentiellement une déshydratation. C’est surtout l’infection responsable de la température chez la femme enceinte qui peut être dangereuse pour le fœtus. Les plus à craindre sont la rubéole et la listériose, surtout si elles sont contractées au début de la grossesse. Le fœtus peut souffrir de malformations sévères. Les accouchements prématurés sont fréquents. Les infections génitales peuvent aussi causer des avortements spontanés ou infecter le bébé durant l’accouchement.

Une femme enceinte peut-elle prendre un médicament pour le rhume ?

Pour un rhume il vaut mieux privilégier certaines gouttes nasales d’eau de mer ou le sérum physiologique. L’automédication, même dans ce cas « banal » est à éviter. Certains sirops (contenant de l’iode ou de la codéine) et certaines gouttes nasales (contenant des vasoconstricteurs) sont dangereux pour le fœtus.
Le rhume est une maladie qui se guérit spontanément en quelques jours. Son traitement vise avant tout à soulager les symptômes présents. Pour cela, des antalgiques contre les céphalées, des anti-inflammatoires et des vasoconstricteurs pour lutter contre la congestion nasale peuvent être utilisés dans la population générale. Malheureusement, chez la femme enceinte, ces médicaments sont déconseillés, voire contre-indiqués. Il convient donc de demander systématiquement l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. En aucun cas vous ne devez prendre un médicament sans avis médical si vous êtes enceinte. Durant une grossesse, l’automédication est strictement déconseillée. Certains médicaments, même s’ils vous semblent anodins (comme l’aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens), peuvent en effet affecter le développement du fœtus ou favoriser un accouchement prématuré. De même, si certains médicaments sont autorisés en début de grossesse, ils peuvent être interdits durant les derniers mois. La vigilance s’impose. Généralement, si vous avez besoin de prendre un antidouleur, sachez cependant que la prise modérée de paracétamol est tolérée. Concernant la dose adaptée, demandez conseil à un professionnel de santé.

Quels sont les traitements naturels ?

Pour vous soulager des symptômes du rhume, il existe de nombreux remèdes naturels. Vous pouvez les utiliser sans danger durant votre grossesse.

  • Les traitements homéopathiques sont possibles durant la grossesse uniquement après avis de votre médecin ou pharmacien.
  • En cas de nez bouché, essayez l’inhalation de vapeur. Pour cela, versez 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un bol d’eau bouillante. Penchez-vous au dessus du bol, avec une serviette éponge sur votre tête, et respirez profondément durant plusieurs minutes. A noter toutefois : certaines huiles essentielles peuvent être particulièrement toxiques durant la grossesse. Avant de les utiliser demandez toujours les conseils d’un spécialiste de l’aromathérapie, de votre gynécologue ou votre sage-femme. Une autre alternative : les sprays d’eau de mer ou le sérum physiologique comme nous l’avons vu précédemment.
    – Si le rhume s’accompagne d’une toux sèche : le chocolat, est aussi un excellent antitussif : il contient en effet de la théobromine, qui aurait, selon certains scientifiques un effet antitussif supérieur à la codéine.
  • Si le rhume s’accompagne d’un mal de gorge, préparez-vous une boisson chaude en mélangeant de l’eau, du miel adoucissant et du citron anti-infectieux. Cette méthode grand-mère reste la moins risquée et pourtant très efficace. Buvez lentement plusieurs fois par jour.

Toutefois, il est important de demander conseil à son pharmacien ou à son médecin. Des mesures simples peuvent aussi vous aider à faire face à ces symptômes et attendre la guérison : vous moucher régulièrement, aérer les pièces, vous nettoyer le nez avec du sérum physiologique, dormir avec le haut du corps légèrement surélevé, boire beaucoup d’eau et prendre des tisanes avec un peu de miel pour calmer l’irritation. L’utilisation d’un humidificateur dans la chambre peut aussi vous soulager.

Quels conseils pour éviter de tomber malade ?

Pour vous protéger des virus et éviter de tomber malade, quelques précautions suffisent à réduire les risques de contamination :

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, notamment lorsque vous rentrez chez vous ou avant de passer à table : les virus du rhume se transmettent souvent par les mains.
  • Optez pour une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes bourrés de vitamine C anti-infectieuse (épinards, orange, pamplemousse, kiwi…)
  • Si besoin, faites une cure de compléments alimentaires adaptés aux femmes enceintes. Votre pharmacien pourra vous renseigner sur le sujet.
  • Essayez de bien dormir : la fatigue est un facteur favorisant les infections.

 

 

(Visited 42 times, 1 visits today)

Une pensée sur “Rhume et grossesse : des risques graves ?”

  1. Bonjour, merci pour cet article
    je suis actuellement enceinte au 3ème mois et comme un peu tout le monde j’ai un rhume et une petite fièvre. j’ai eu mon médecin au téléphone qui me dit de me reposer et de prendre un dolirhume. pourtant je lui ai bien dit que je me sentais vraiment fatiguée et congestionnée.. quels conseils me donneriez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *