Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit

Comment préserver ses articulations ?

Sans articulations, pas de mouvements. Les préserver contribue à maintenir la souplesse et la mobilité de notre corps. Des articulations en forme éloignent également les douleurs, sources de handicap et de dépendance.

5 conseils pour préserver ses articulations

1 – Faire fonctionner très régulièrement ses articulations

L’activité physique régulière contribue à préserver les articulations et un fonctionnement optimal. Bien entendu, pas question de les mobiliser en période de douleurs articulaires. Il faut attendre une période de rémission. L’activité physique et sportive permet également de gagner en muscle (renforcement musculaire), lequel contribue à maintenir les articulations.

2 – Ne pas forcer sur ses articulations

Il existe souvent des positions et des mouvements qui permettent de bouger sans faire peser le poids du corps sur les articulations les plus fragiles. L’idéal est de demander à son médecin, à un kiné ou à un professeur d’éducation physique et sportive d’indiquer les activités et les exercices adaptés à chaque cas. Il est également conseillé de renforcer spécifiquement les muscles situés autour des articulations fragiles.

D’une manière générale, on privilégie les activités douces et modérées (aquagym, gym douce, vélo, natation, marche…) et on évite celles à fort impact susceptibles d’entrainer des lésions du cartilage (haltérophilie, escrime, rugby, foot…).

3 – Perdre du poids

Trop de poids pèse sur les articulations, particulièrement sur les genoux et les hanches qui supportent le poids du corps, accélérant l’usure des cartilages, l’écrasement des ménisques, l’étirement des ligaments et conduisant à la dégénérescence des articulations ou arthrose.

4 – Bien se nourrir

L’alimentation joue un rôle primordial : elle contribue à « nourrir » les articulations et à prévenir l’inflammation.

  • Boire beaucoup d’eau et très régulièrement tout au long de la journée.
  • Faire le plein de vitamine C et d’antioxydants : fruits et légumes à volonté (crudités, persil, agrumes, kiwi, épinards, fruits rouges…).
  • Limiter le sel qui accroit les pertes en calcium.
  • Privilégier les sources de calcium d’origine végétale : brocolis, haricots rouges, cresson, amandes…
  • Privilégier les viandes blanches, le poisson gras deux fois par semaine (saumon, thon, sardine…) et les cuissons douces.
  • Limiter les viandes rouges et les sucreries qui favorisent l’inflammation.
  • Augmenter ses apports en vitamine D (nécessaire aux os et aux cartilages) en s’exposant tous les jours au soleil pendant une quinzaine de minutes.

5 – Atténuer la douleur

Le médecin peut prescrire un traitement contre les douleurs articulaires. Il existe différentes classes médicamenteuses, les plus connues étant celles des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), le paracétamol et la morphine.

Les plantes peuvent apporter un certain confort articulaire. En tisane, en bain ou en compresses, privilégier l’harpagophytum, le cassis, la reine-des-prés et l’écorce de saule, le curcuma, l’ortie et la prêle, l’angélique, le souci, le romarin, le frêne, le varech (algue).

Attention, en cas de douleurs persistantes ou intenses, il est préférable de consulter son médecin afin de poser un diagnostic et de bénéficier d’un traitement adapté et personnalisé.

Source: e-sante.fr

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.