Skip to main content
france assurance devis gratuit france assurance devis gratuit

Une saison sans rhumatismes, c’est possible!

Chaque année, lorsque le temps se rafraîchit, nombreux sont ceux qui craignent le retour de leurs douleurs rhumatismales. Il est vrai que les rhumatismes sont bien souvent associés à la température froide et à l’humidité, mais qu’en est-il vraiment? On fait le point afin de passer une saison en pleine santé!

Mythe ou réalité?

On connaît tous quelqu’un qui peut prédire la météo selon ses douleurs articulaires. Pourtant, même si de nombreuses études ont été menées, aucune corrélation sérieuse n’a été établie entre température et douleurs liées aux rhumatismes. «C’est du cas par cas, certaines personnes ont plus de douleurs par temps chaud, d’autres par temps froid. Par contre, il est vrai qu’on remarque plus de personnes se plaignant de rhumatismes en hiver, lorsque le temps est humide. Ce n’est pas pour rien que bien des retraités s’envolent pour la Floride lorsque l’hiver arrive!», dit Claudine Paillé, acupunctrice. On présume, en effet, que les rhumatismes seraient plutôt liés aux facteurs génétiques et au mode de vie qu’à la température de l’air et à l’humidité.

La clé: la prévention!

Il existe plusieurs manières de prévenir les rhumatismes et il n’est jamais trop tard pour agir! On adopte donc dès maintenant une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes et produits laitiers, et on pense à boire des liquides régulièrement afin de rester bien hydraté. «Une manière de prévenir les rhumatismes est évidemment de se tenir au chaud et d’éviter de prendre froid. On suggère aussi de porter attention à son alimentation. Il faut éviter de manger des aliments très froids, comme par exemple de la crème glacée. Diminuer sa consommation de sucre a aussi un impact», explique Claudine Paillé.

Puis, la pratique régulière d’activité physique est l’une des méthodes de prévention des plus efficaces. Elle permet, en effet, d’entretenir la souplesse des articulations tout en gardant un tonus musculaire. Il vaut mieux privilégier des sports sans impacts tels que la marche à pied ou la natation. De plus, particulièrement en cas d’arthrose, il est important de conserver un poids raisonnable, puisque les excès pondéraux aggravent la dégradation du cartilage entourant les articulations portantes comme les genoux et les hanches

On se soulage

Parfois, on a beau faire tout ce qu’il faut, il reste que la douleur apparaît. Bien sûr, il est normal d’avoir envie de se replier sur soi-même, mais il faut résister! «Lorsqu’on souffre de rhumatismes, on a tendance à ne pas vouloir bouger, alors qu’il faut faire le contraire. Des gymnastiques douces comme le tai chi ou encore du yoga sur chaise sont des options intéressantes. Sinon, il s’agit de faire des activités qu’on aime et qui nous font du bien, une courte marche à chaque jour aura des bénéfices», recommande Mme Paillé. Même si l’on a été inactif pendant de nombreuses années, on s’y met petit à petit, et rapidement des effets se feront sentir, même sur le moral!

Il existe également des antalgiques et des anti-inflammatoires qui sont efficaces contre la douleur. Si l’on préfère se tourner vers des options plus naturelles, on s’informe sur les remèdes à base d’ortie ou d’arnica, souvent utilisés en phytothérapie. Puis, si les symptômes s’aggravent, on ne prend pas de chance et on en parle à son médecin pour faire le point

On ne déprime pas!

Avoir mal, ce n’est pas agréable, bien sûr, mais le regard que l’on pose sur sa situation influence grandement la manière de vivre avec cette douleur. Il faut donc résister à l’envie de rester à la maison: on sort, on poursuit ses activités et on voit du monde. Mieux on s’entoure, plus le soutien moral est présent. Et ça, ça fait toute une différence!

source: lebelage.ca

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.